lundi 18 août 2008

Festival de Lorient et langue bretonne : des progrès mais peut (encore) mieux faire



Question récurrente que la place de la langue bretonne au Festival de Lorient …. Durant des années, les militants de la langue se sont heurtés, pour le moins, à la passivité sinon à l'hostilité de la direction du Festival Interceltique.

Durant les 2 décennies passées, quelques progrès ont lieu grâce à l'implication de tel ou tel administrateur, progrès remis en cause au fil du temps. À noter, il y a 4 ans, la signature de la charte « Ya d'ar Brezhoneg » grâce à Mikael Micheau-Vernez, à l'époque vice-président du FIL, signature peu suivie d'effet si ce n'est l'apparition du bilinguisme dans le programme du FIL.

En revanche, depuis 2 ans, depuis l'arrivée à la direction du FIL de l'Asturien Lisardo Lombardia, le FIL a décidé publiquement de donner une place grandissante à la langue bretonne : cela s'est traduit par la présence d'un stand de l'Office de la Langue Bretonne, par une révision de la signalétique du FIL en voie d'être quasiment entièrement bilingue, la refonte de la signalétique des restaurants du Village celte désormais bilingue, la formation à la langue et à la culture bretonnes du personnel du FIL avec Stumdi, etc..

Reste cependant à régler une question permanente, le problème des présentations des spectacles : autant dans certains sites comme le Grand Théâtre la langue bretonne a sa place, autant dans d'autres elle est complètement inexistante comme l'Espace Marine.

Comme l'ont remarqué différents invités gallois, le Festival se doit d'intégrer pleinement cette dimension linguistique et Lisardo Lombardia compte bien progresser dans cette voie.

À noter le quadrilinguisme du Pavillon gallois avec ses textes en gallois, breton, anglais, français.

2 commentaires:

Per a dit…

Espérons que cette fois-ci sera la bonne ! ça fait 20 ans que le FIL n'a quasi rien fait pour le breton .

Yves R a dit…

Le nouveau directeur asturien semble beaucoup mieux disposé à ce sujet que le précédent .