lundi 18 août 2008

Festival Interceltique : pour la délégation écossaise, un festival brillant


Festival Interceltique 2007

Après 10 jours de festivités intenses et conviviales, il était intéressant de connaître l'opinion sur cet évènement de la part d'un des responsables de la délégation écossaise.

Clare Smith est l'une des responsables des projets internationaux du gouvernement écossais ; à ce titre , elle a travaillé sur le projet de pavillon écossais et a conduit l'équipe de 20 personnes qui a mis en place et animé ce site tout au long du festival .

De façon générale, Clare et ses collègues ont été très surpris par l'importance du festival Interceltique tant en fréquentation qu'en programmation : « Le festival Interceltique de Lorient n'est pas connu en Ecosse et nous ne nous attendions vraiment pas à un tel évènement; c'est véritablement brillant ! ». Et c'est finalement un peu par chance que l'équipe écossaise avait conçu un espace suffisamment important pour faire face aux dizaines de milliers de visiteurs ; en revanche, les concepteurs n'avaient pas prévu un festival aussi convivial et festif et le Pavillon écossais donnait une image un peu trop formelle ; enfin, les différents stands se sont retrouvés en rupture de stock face à la demande……. « autre point qui m'a surpris est la vraie convivialité entre les différents types de festivaliers, jeunes et plus âgés, de toutes catégories sociales, c'est une véritable réussite » ; « en un certain sens, le FIL ressemble, à une plus petite échelle, au Fringe ( festival off) du Festival d'Edinburgh, avec un côté à la fois très chaotique et très organisé ».

Cette méconnaissance du FIL et , il faut bien le dire, de la Bretagne explique le positionnement de la délégation écossaise au début du festival « par exemple, il y a quelques mois, votre office du tourisme ne nous a présenté la Bretagne que comme une région comme une autre avec des petits plus comme les crêpes ou les phares ou un fonds culturel celtique…Si vous voulez être connus et reconnus à l'extérieur, je pense que votre politique de communication doit sérieusement évoluer' »….. « Nous avons nous-mêmes depuis 3 ans complètement fait évoluer notre communication extérieure en mettant en valeur les points forts de l'Ecosse, notamment ceux déjà connus au niveau mondial, mais dans une perspective globale et positive » .

Pour en revenir au Festival de Lorient, le succès rencontré portera sans doute les responsables écossais à maintenir une présence pour les prochaines éditions du FIL.

Un petit bémol à cet enthousiasme pour les charmes festivaliers lorientais : « la venue de notre ministre de la culture, Linda Fabiani, représentait pour nous un évènement très important et symbolique ; il faut bien dire que l'accueil qui lui a été réservé à Lorient a été un peu « rafraîchissant » sinon un peu froid dans la mesure où il n'y a pas eu de réelles réunions de travail à quelque niveau que ce soit et que les rencontres avec les politiques bretons se sont limitées à de la pure courtoisie . Nous sommes un peu déçus à ce niveau là mais il s'agit sans doute là aussi d'un manque de préparation et de communication de notre part avant le festival ».

En tout cas, le FIL représente , pour Clare Smith, « une occasion rêvée pour développer les connaissances mutuelles sur nos nations respectives » … Et c'est avec grand plaisir qu'elle reviendrait à Lorient … pour parfaire ses connaissances

Aucun commentaire: