mardi 9 septembre 2008

Ecosse , le paysage audiovisuel en pleine ébullition



Lancement le 19 septembre de BBC Alba entièrement en gaélique et création sous 4 ans de BBC Scotland

Lors de l'arrivée au pouvoir des nationalistes écossais du SNP , il y a 1 an et demi, l'un des premiers dossiers à être mis en avant fut celui de l'audiovisuel . Jusqu'à aujourd'hui l'Ecosse disposait de chaînes publiques BBC avec des décrochages locaux (comme France 3) et de chaînes privées ITV elles aussi avec des décrochages locaux .

Conscients de l'importance vitale pour le maintien de la langue gaélique de l'existence d'une chaîne de télévision, le gouvernement écossais d'Alex Salmond annonçait dès 2007 la création prochaine d'une chaîne entièrement en gaélique . Malgré les réticences de la BBC et de certains politiques dénonçant le coût d'une telle opération, le dossier a continué à être porté par le gouvernement SNP avec succès puisque le lancement de cette chaîne aura lieu le 19 septembre prochain.

BBC Alba [Voir le site] sera entièrement en gaélique écossais ( langue parlée par moins de 80 000 locuteurs) ; ce sera une chaîne généraliste présentant des programmes produits en grande majorité en Ecosse . C'est aussi la première chaîne à être diffusée par la BBC et gérée en association avec un organisme extérieur, MG Alba (Seirbheis nam Meadhanan Gàidhlig - Gaelic Media Service)



BBC Alba sera diffusée, gratuitement, à travers tout le Royaume-Uni et au-delà ( y compris en Bretagne) par satellite (Sky et Astra) dès le 19 septembre 2008 et à partir de 2010 par voie hertzienne numérique en Ecosse. Les programmes en gaélique actuellement diffusés sur BBC 2 Scotland seront maintenus jusqu'en 2010.

Ses horaires quotidiens de diffusion iront de 16h à minuit.

BBC Alba combinera des programmes de télévision, de radio et internet dans le but de multiplier l'impact de ce nouvel outil audiovisuel auprès du monde artistique, des acteurs économiques et des familles . Il s'agit aussi de dynamiser l'utilisation du gaélique dans l'éducation et la formation continue. Par ailleurs, BBC Alba diffusera plus de 3 heures de programmes hebdomadaires sur le sport écossais, plus particulièrement le football, le rugby et le shinty (jeu traditionnel) avec des sous-titres en anglais, et plusieurs fois par an , des matchs de football en direct. Enfin, la chaîne proposera 30 minutes d'informations quotidiennes en direct.

BBC Alba présentera des programmes (dont 1h30 quotidienne de nouveaux programmes) sur les actualités, la météo, le sport, la fiction, le documentaire, l'éducation, la religion, les enfants, la musique, l'apprentissage du gaélique.

La chaîne disposera de 4 studios à Stornoway (Lewis), Glasgow, Inverness et Portree (Skye) avec une répartition des rôles entre les différents sites : direction à Stornoway, information à Inverness, diffusion à Glasgow.

BBC Alba est financée par MG Alba dotée financièrement par le gouvernement écossais et BBC Scotland. Le budget global pour 2008/2009 est de 15 millions £ soit 18,7 millions € .

Après la chaîne en gallois S4C créée en 1982.. et TG4 , la chaîne en irlandais fondée en 1996, BBC Alba est la troisième chaîne en langue celtique, la Bretagne restant une nouvelle fois à la traîne ( la dernière émission en langue bretonne existant sur Tv Breizh vient d'être supprimée et aucun progrès n'est en vue sur le réseau France3).

Après BBC Alba, BBC Scotland

Mais le gouvernement nationaliste ne s'est pas arrêté là : au début 2008, le Premier Ministre écossais, Alex Salmond, fit un discours très offensif contre la politique de la BBC, accusée de ne laisser aucune place à l'Ecosse, notamment dans les informations. Mr Salmond demandait alors à une nouvelle commission, la Scottish Broadcasting Commission, de préparer un rapport sur la situation de l'audiovisuel en Ecosse .

Au printemps, la direction de la BBC à Londres, face aux critiques combinées des gouvernements gallois et écossais, prenait 2 mesures pour tenter de calmer le jeu : tout journaliste en poste à la BBC de Londres devra désormais avoir été en poste à un moment ou à un autre de sa vie professionnelle au Pays de Galles, en Ecosse ou dans une région anglaise hors de Londres ; d'autre part, les journaux télévisés de la BBC devront désormais comporter à chaque édition un sujet sur l'actualité galloise et un sujet sur l'actualité écossaise.

La Scottish Broadcasting Commission vient de rendre ses conclusions et l'on peut dire que l'Ecosse disposera, sans doute en 2012, de sa propre chaîne autonome BBC Scotland lors de l'arrivée du numérique terrestre en Ecosse.

Il s'agirait d'une chaîne publique financée par le gouvernement écossais avec un budget prévisionnel annuel de 75 millions £, soit autour de 93 millions €.

D'après un sondage commandé par la commission, 82% des Ecossais seraient intéressés par ce type de chaîne.

BBC Scotland proposerait des actualités dont un journal d'une heure consacré aux informations écossaises et internationales, de la fiction, des documentaires, etc..

La détermination des nationalistes écossais et de leur gouvernement sur ces dossiers audiovisuels aura donc été payante ; l'importance sociale, culturelle, linguistique et économique de ces 2 chaînes ne leur a bien évidemment pas échappé.

Pour ce qui est de la situation bretonne et par comparaison (même si les situations sont bien évidemment différentes), le peu d'intérêt du monde politique breton pour cette question audiovisuelle est d'ailleurs assez consternante.

2 commentaires:

Divi Yvinec-Dunlop a dit…

Voilà une situation qui fait réver. A quand la même chose en Bretagne? Je suis preneur :)
A galon vat

Tanwezhen, a dit…

Et oui, moi aussi bien évidemment ... Mais ça n'arrivera qu'avec une mobilisation importante et en premier lieu de nos élus qui, jusqu'à présent, semblent se contenter de la situation actuelle ... A croire qu'ils ne voyagent jamais et ne regardent pas ce qu'il se passe ailleurs en Europe .