mardi 5 janvier 2010

Disparition de Bernard Le Nail


Ce fut une période passionnante de ma vie que de travailler aux côtés de Bernard en tant que directeur-adjoint de l'Institut.

En premier lieu, mes pensées vont à sa famille, à sa femme et à ses enfants.

La disparition de Bernard Le Nail est une immense perte pour la Bretagne et la culture bretonne en particulier.

Militant infatigable de la Bretagne que ce soit pour son développement économique ou sa réunification, Bernard, en tant que directeur de l’Institut Culturel, a été l’un des principaux moteurs du dynamisme culturel breton depuis

les années 80. Sa connaissance de la matière bretonne était véritablement encyclopédique et il y puisait ce qui, je crois, nourrissait son engagement de tous les jours pour son pays, la Bretagne, et son ambition de voir le peuple breton retrouver l’ensemble de ses droits.

Aucun commentaire: