dimanche 4 décembre 2011

Shane Williams, un des meilleurs joueurs de rugby du monde, dit adieu à l'équipe nationale de Galles


Ce samedi 3 décembre, le magnifique Millenium Stadium de Cardiff accueille une rencontre tout à fait particulière entre les équipes nationales de rugby de Galles et d'Australie : ce match est en effet le dernier pour l'un des meilleurs joueurs de rugby de tous les temps, l'ailier gallois Shane Williams.

Véritable star du rugby gallois, Shane Williams aura marqué 58 essais en équipe nationale, ce qui fait de lui le troisième meilleur marqueur de toute l'histoire du rugby international.

Né en 1977 à Swansea, Shane Williams commençe à jouer au rugby durant sa scolarité au club d'Amman, puis il rejoint le club de Neath où il signe son premier contrat professionnel. Joueur atypique du fait de sa taille (1,70 m), Williams est rapidement remarqué par le staff de l'équipe nationale de Galles pour ses qualités d'ailier.

A 23 ans, il est pour la première fois sélectionné en équipe nationale contre la France ; durant les 11 années qui suivront, Shane Williams va dynamiser le rugby gallois alors en plein renouveau.

En 2008, la Fédération Internationale de Rugby lui décerne le titre de meilleur joueur du monde. S. Williams devient l'icône, le « petit prince » du pays de Galles. Bilingue et profondément attaché à son pays, S. Williams a toujours refusé de jouer hors du Pays de Galles. Lorsque le club de Castres tente de le recruter pour un salaire annuel de 400.000 €, Shane Williams accepte de tenter l'expérience mais au bout de quelques semaines, il revient au Pays de Galles, indiquant qu'il ne pouvait bien jouer que chez lui.

Juste avant la dernière Coupe du Monde qui s'est tenue en Nouvelle-Zélande en septembre 2011, Shane Williams indiqua qu'il mettrait ensuite un terme à son extraordinaire carrière internationale. Et c'est en marquant un ultime essai lors de ce Galles-Australie (par ailleurs perdu par les Gallois 18 à 24) que Shane Williams aura pris congé de l'équipe nationale galloise sous les ovations des dizaines de milliers de spectateurs présents au Millenium Stadium.

Ce joueur exceptionnel, respecté unanimement par ses collègues à travers le monde, reste néanmoins dans le monde du rugby, au sein du club des Ospreys. Par ailleurs, S. Williams a laissé entendre qu'il aimerait intégrer le staff qui dirige l'équipe nationale galloise.

Il est fortement probable que le « petit prince » fasse parler de lui sur les terrains de rugby gallois et internationaux dans les années à venir.

Aucun commentaire: