lundi 16 janvier 2012

Camelot (Canal+) : une interprétation novatrice de la saga du Roi Arhur.


Depuis le 9 janvier dernier, Canal+ diffuse les 10 premiers épisodes de la nouvelle série « Camelot ». Faisant appel à des scénaristes, réalisateurs et acteurs prestigieux, « Camelot » propose une nouvelle vision de la période sans doute la plus médiatisée de l'ancienne Bretagne, l'épopée du Roi Arthur.

Dans l'esprit de la série consacrée aux « Tudors », les deux créateurs de Camelot, Michael Hirst et Chris Chibnall, ont voulu proposer une évocation ambitieuse du règne du Roi Arthur : « Personne ne l'avait encore entrepris ainsi, de cette manière du moins, avec tous les personnages. Pour cela, nous sommes revenus aux sources du mythe, à l'œuvre de Thomas Malory, « La Morte d'Arthur ». C'est « Excalibur » de John Boorman qui inspire les deux créateurs et qui les amène à proposer à la chaîne américaine Starz (les producteurs de la série Spartacus ) ce projet dédié au monde arthurien.

Michael Hirst qui a créé les Tudors et les Borgias a demandé au Britannique Chris Chibnall de travailler au scénario de ce qui allait devenir Camelot : Chris Chibnall est bien connu pour sa participation aux séries à succès comme Docteur Who, Torchwood ou Londres, police judiciaire.

Avec un budget de 7 millions de dollars par épisode, Camelot est une co-production canadienne, irlandaise, américaine et écossaise dont les 10 épisodes ont été diffusés en 2011 aux USA, en Irlande, au Canada et en Grande-Bretagne. La seconde saison devait être tournée en 2011 mais la production est retardée sinon annulée du fait des incidences budgétaires pour les co-producteurs. Pour l'hexagone, c'est donc Canal+ qui diffuse la série.

Camelot est un mélange agréable d'histoire et de mythologie présentant des interprétations innovantes sur certains aspects du mythe arthurien : l'épée dans le rocher, l'origine d'Excalibur, le rôle de Merlin et de Morgane. Tournée dans le Wicklow en Irlande, Camelot propose aussi ce qui a fait les succès des Tudors : une vision sexy, brutale et réaliste du monde arthurien. Les puristes de la matière arthurienne ne s'y retrouveront peut-être pas mais c'est une excellente approche pour un large public.

Les acteurs apportent beaucoup à la série : le Merlin joué par Joseph Fiennes (Shakespeare in love) est tout à fait étonnant en proposant une nouvelle interprétation du personnage entre magie et retenue, folie et pragmatisme. Arthur joué par Jamie Campbell Bower (Le Prisonnier,Harry Potter et les Reliques de la Mort, Twilight 2 et 4) est moins enthousiasmant au premier abord et semble un peu faiblard pour camper l'image du roi héroïque mais le déroulement des épisodes explique finalement cet a-priori. Guenièvre jouée par Tamsin Egerton (Les Brumes d'Avalon, Sherlock Holmes) participe beaucoup à la dimension sexy de la série. Enfin, pour en rester aux principaux personnages, Morgane jouée par Eva Green (Kingdom of Heaven, Casino Royale, La Boussole d'or) est absolument fabuleuse dans son rôle de sœur d'Arthur pressée de remplacer son frère sur le trône de Bretagne, entre magie et férocité. Pour la petite histoire, Eva Green a un lien avec la Bretagne : c'est l'arrière petite-fille du compositeur breton Paul Le Flem…..

Camelot est une approche agréable et dynamique de la geste arthurienne qui est à la fois un monument de l'histoire de la Bretagne et le mythe occidental le plus vivant.

A voir sur Canal+ ; disponible en DVD version en anglais pour l'instant.

Aucun commentaire: