mercredi 29 juin 2016

Le Brexit .... ou le profond silence des élus bretons .


Un des navires de la Brittany Ferries arrivant à Plymouth.

Je ne reviendrai pas ici sur le Brexit en tant que tel mais sur un fait qui me semble assez significatif de l'état actuel de la Bretagne.

D'autres ont expliqué en long et en large les liens séculaires entre la Bretagne et les îles britanniques: liens historiques, culturels, économiques. Sans parler des milliers de Britanniques vivant en Bretagne et de Bretons vivant outre-Manche.

Alors lorsque survient un évènement d'importance comme le référendum dit du Brexit qui doit conditionner l'avenir des nations britanniques et leurs relations avec leurs voisins, l'on se serait attendu à entendre nos responsables politiques donner de la voix avant le référendum et après le référendum.

Vous avez entendu quelque chose, vous ? Rien de la part du Conseil régional qui a pourtant signé un accord de coopération avec le Pays de Galles, rien des départements, rien des villes jumelées avec des cités d'outre-Manche, rien de Lorient qui accueille des milliers d'artistes britanniques chaque année, etc... Rien de rien à part une réaction de Christian Troadec. Autrement aucune institution bretonne n'a émis quelqu'avis que ce soit ni avant ni après.

Pour une fois, remercions Le Télégramme d'avoir largement parlé du Brexit et de ses conséquences pour la Bretagne, y compris un billet de René Perez qui a évoqué les liens séculaires entre petite et grande Bretagne.

Finalement, ce silence  est tout à fait significatif de l'idée que se font ces responsables politiques et autres de la Bretagne, une province qui n'a rien à dire à l'international. Obnubilés par Paris, ils en oublient les liens fondamentaux de la Bretagne avec ses voisins d'outre-Manche, ils ne donnent aucune dimension européenne à la Bretagne . La Bretagne est aux abonnés absents. C'est pitoyable ...

Aucun commentaire: