mercredi 23 janvier 2019

Lorient: comment rattraper le “loupé” du Péristyle ?



Au delà de cette question quelque peu provocatrice, je souhaiterais juste faire part de quelques remarques au sujet de l’aménagement du quartier du Péristyle.

De fait, cet espace était l’un des sites les plus remarquables encore disponibles à Lorient, le site idéal pour un projet mêlant culture, loisirs, économie, un lieu  qui aurait pu devenir le site emblématique du “nouveau” Lorient.

Pour en rester à la Bretagne, d’autres villes ont su le faire (même si les échelles sont différentes) comme Brest avec le site des Capucins ou Nantes avec l’ancienne Ile Ste Anne.

La réhabilitation du Péristyle, c’était l’occasion de construire un lieu phare à l’architecture novatrice et esthétique offrant des équipements culturels actuellement absents à Lorient comme une salle d’exposition digne de ce nom, par exemple, mais aussi des lieux de loisirs et d’accueil, bref un vrai lieu de vie, un lieu vivant et attirant Lorientais et visiteurs.

Au lieu de ça, le plus bel espace a été gâché par un immeuble purement administratif ( ne nous arrêtons pas sur son architecture pour le moins contestable, sans parler de ses insuffisances techniques ), figeant le site et empêchant toute vie sociale réelle en soirée et le week-end; et ce gâchis continue par la construction d’immeubles de bureaux et d’habitations en front de mer, une sorte de privatisation du site.....

Oh, certes, on me répondra  qu’il y a des promenades .... encore heureux quand même ! mais quand on pense au potentiel qu’avait ce site, on reste quelque peu éberlué par le gâchis...

Alors comment atténuer ce loupé ? A mon avis, il n’y a pas 36 solutions désormais. Puisque, a priori, le musée de la Compagnie des Indes a pour vocation de revenir sur Lorient dans cet espace, il faudrait pour remettre de la vie dans ce site en faire un équipement d’exception, en contenu bien entendu mais aussi architecturalement, en faire un pôle culturel proposant outre le musée revu et agrandi, une vraie salle d’exposition, restaurant et bar donnant sur la rade d’une façon ou d’une autre (pour
gommer le mur d’immeubles en front de mer)... bref proposer quelque chose à voir et revisiter, proposer un endroit sympa pour passer du temps en famille ou entre amis, pour les Lorientais et nos visiteurs.

Espérons qu’il ne soit pas trop tard....

Jacques-Yves Le Touze 

Point de vue publié dans Ouest-France Lorient le 23 janvier 2019 

Aucun commentaire: